Accueil
Infos Ecosse
Accueil
Infos Ecosse

Les Shetland

60°N - 1°W

            Shetland  provient de la transformation du mot scandinave Hjatland qui signifie hautes terres.

            Dans le nord-nord-est des Orcades. Pas loin de 90 milles de Kirwall à Lerwick la capitale des Shetland.  Une histoire dominée aussi par les Vikings. Les similitudes avec les îles Orcades sont nombreuses tant sur le plan historique que géographique.


Quelques Chiffres


            - Capitale : Lerwick

            - Population : un peu plus de 22 500 insulaires.

            - 30% de la population vit à Lerwick.

            - Superficie : 1470 km².

            - 1500 km de littoral

            - Nombres d'îles : environ 100 dont 16 habitées.

            - Point culminant : 450 m pour Ronas Hill sur Mainland.

            -  Le plus grand port pétrolier d'Europe.


Quelques dates


L'histoire des Shetland se superpose à celles des Orcades.


Géographie


            Encore plus découpées que les côtes des îles Orcades, aucun lieu de cet archipel ne se trouve à plus de cinq kilomètres de la mer. Les îles sont toutes aussi basses et dénudées. Quelques rares arbres se rencontrent sur Mainland et dans le centre de Lerwick, où se concentre l'activité économique tournée essentiellement vers l'industrie pétrolière avec l'exploitation des champs pétrolifère de la Mer du Nord, ressource qui commence à s'épuiser. Une reconversion devra se faire dans les décennies à venir.

            Le mouton des Shetland est toujours aussi présent dans les landes qui recouvrent les îles, sa laine est à l'origine des fameux pull-overs des Shetland, cette activité se porte bien.


La navigation


            Recommandations identiques à celle pour naviguer aux Orcades. Globalement plus de vent et plus de pluie. La tenue T-shirt pour naviguer est plus problématique.


La faune


            On peut rencontrer en mer des dauphins, des phoques gris et phoques commun en bandes, la tête aux grands yeux ronds et la moustache rigide surnageant parmi les vagues. Les loutres sont plus difficiles à apercevoir. Des colonies d'oiseaux marins nichent aux creux des falaises de toutes ces îles désertées de la présence humaine. On y croise macareux, fou de bassan,  cormoran huppé, mouette tridactyle, guillemot, huitrier pie, sterne arctique et aussi des pinguouins torda.

  

Les Orcades

59°N - 3°W

            Situées à  8 miles de la pointe nord-est de l'Ecosse, au nord du redoutable détroit du Pentland Firth, réputé pour ces hauts-fonds, ces courants violents pouvant atteindre 12 noeuds en marées de vives-eaux et par la mer qui se déchaine dés que le vent monte en puissance. Elles furent un grand carrefour de navigation au temps des vikings. Un impressionnant héritage du néolithique se rencontre sur tout l'archipel, sites inscrit au patrimoine de l'humanité depuis 1999.



Quelques chiffres

            

            - Capitale : Kirkwall

            - Population : environ 20 000 îliens.

            - 25% de la population vit dans la Capitale.

            - Superficie : 990 km²

            - Nombres d'îles : 67 dont 18 habitées.

            - Point culminant : 481m pour Ward Hill sur l'île Hoy.

            - la plus forte concentration de sites archéologiques de Grande Bretagne


Quelques dates


            - 4000 ans avant JC les Pictes s'installent aux Orcades.

            - vers 565 conversion au christianisme par des moines Irlandais

            - Vers 800 les Vikings débarquent et gouvernent les Orcades.

            - 1468 Jacques III d'Ecosse épouse Marguerite de Danemark qui lui apporte en dot les Orcades et les Shetland.

            - 1471 annexion des îles par l'Ecosse, le père de la mariée, le roi Christian 1er n'ayant pas soldé le montant de la dote de sa fille.

            - 1919 La marine allemande, consignée à Scapa Flow à l'issue de la première guerre mondiale se saborde sur l'ordre du vice-amiral Ludwig Von Reuter.


Géographie


 Toutes les îles sont basses, découpées, aux falaises colorées, caractérisées par une absence quasi totale d'arbres Des éléments tel que la présence de tourbe dans le sol amène à penser qu'une déforestation aurait pu avoir lieu au n2olithique.

Une grande étendue d'eau protégée au milieu de l'archipel, Scapa Flow, véritable port naturel permet de naviguer et de mouiller à de nombreux endroits bien protégés.

La plus grande des îles est Mainland sur laquelle vit la majorité des habitants et regroupe l'activité économique des Orcades. Les autres îles ainsi que Mainland sont occupées par de nombreuses fermes. L'agriculture avec la pêche sont les principales activités de l'archipel


La navigation


            Pas de soucis particuliers pour naviguer dans les Orcades. Vérifier les heures de marée pour caboter au mieux avec les courants puissants qui s'accélèrent entre les îles. Les conditions météorologiques sont identiques à celles de l'Ecosse. Des brouillards peuvent survenir en été et être persistants. La pluie n'est pas absente non plus mais la majorité du temps il fait beau. Il est même possible de naviguer en T-shirt!

  

Ecosse pratique

Les températures

            Sous l'influence du Gulf Stream, les températures restent clémentes. Peu souvent  inférieures à 5°C en hiver et supérieures à 20°C en été. Les mois les plus agréables vont de la mi-juin à septembre/octobre.

                Le port principal est à Lerwick situé 25 milles au nord de la pointe sud dans Bressay sound, au coeur de la ville. Un ponton est installé le long du quai dans Small Boats Harbour et en saison il est souvent saturé. On peu avec l'accord du Harbour Master aller au ponton situé derrière Victoria Pear. Dés l'arrivé il faut se rendre à la capitainerie à 200 m en face de l'arrivée du bac de Bressay pour signaler son arrivée. Ce port bien protégé est accessible par tout temps avec une entrée au nord et au sud de Bressay Sound.

            Le port principal est à Kirkwall (94 places) installé dans une baie bien protégée de Mailand. Grand ponton d'accueil à l'entrée et à chaque nouvel arrivant est remis une documentation complète d'informations tant sur la navigation que sur les possibilités touristique de l'ensemble de l'archipel.

                Une autre marina, à Stromness (64 places) au sud-ouest de Mainland, offre aussi toute les facilités.

                Sur Westray une petite marina offre un ponton équipé de l'eau et de l'électricité.

                Il est possible d'acheter un "pass" pour l'utilisation de ces trois ports.

                Des bouées de mouillages ont été distribuées dans l'archipel. Il est possible de mouiller son ancre dans de nombreuses criques et abris. 

  

Le climat

Influencé par le Gulf Stream, les températures reste clémentes l'hiver et l'été. La mer ne gèle pas l'hiver. La moyenne des températures est plus basse ici qu'aux Orcades. Par contre il y a toujours du vent, parfois très fort en été avec un changement fréquent dans la journée où peuvent se succéder et alterner des intervalles de beau soleil et de pluie.

Généralités

            La longueur maximum autorisée est de 45 mètres, la largeur de 10,67 mètres, le tirant d'eau de 4,11 mètres, le tirant d'air de 35 mètres sauf à la sortie d'Inverness où le pont le réduit à 27,4 mètres.

            Un droit de passage est perçu à l'entrée et donne droit à l'utilisation des marinas établies le long du canal. Eau, électricité, douches et toilettes à tous les pontons. Le montant du ticket d'entrée varie en fonction de la longueur du bateau.  Pour notre voilier nous avons réglé la bagatelle de 242 £.

            Une veille VHF est assurée sur le canal 74.

            La vitesse maximum autorisée est de 5 noeuds. Autant pour la sécurité que pour préserver les berges.

            Le port du gilet est fortement recommandé.


Heures d'ouvertures

            En hiver de 9 h à 16 h du lundi au vendredi.

            Au printemps et à l'automne de 8h30 à 17h30 du lundi au samedi.

            L'été de 8h à 18 h du lundi au dimanche.

            Au moment de la pause du déjeuner de midi les écluses et les ponts tournants peuvent être fermés.

            Les écluses sont fermées deux heures avant et après la basse mer à l'entrée de Corpach ou de Clachnarry.

            Le temps minimum pour traverser le canal est de 14 heures. Ceci est tout théorique. Compter au moins une nuit à un mouillage ou appontement. Autant profiter de l'ambiance et des paysages.


Du sud au nord.

            L'entrée se trouve à Corpach au fond du loch Linnhe un peu au nord de Fort William. Un éclusier vous reçoit et effectue les formalités. Il va ouvrir la première porte et vous entrez dans ce fameux canal. A quelques encablures, à Banavie, se dresse l'escalier de Neptune. Une heure et demie pour franchir neuf écluses consécutives. Impressionnant dénivelé. Juste après, le ponton de la marina de Banavie vous accueille. Un calme serein règne sur cette portion de canal, où installé sur le quai, vous pouvez admirer le Ben Nevis, la montagne la plus haute d'Ecosse (et de Grande Bretagne). Puis  une succession de quatre lochs réunis par des bouts de canal et ses portes à franchir avant d'arriver à Inverness. Loch lochy, loch Oich, le fameux loch Ness et le loch Dochfour. Suivent deux ports où l'on peut rester quelque temps Caley marina et Seaport marina. Il est aussi possible de passer les dernières portes et se rendre à Inverness où un nouveau port de plaisance a ouvert fin 2008.

            

  

Le canal Calédonian

Le canal

            Construit entre 1803 et 1822 pour relier la Mer du Nord à l'Océan Atlantique et de ce fait éviter la longue route malaisée  vers le cap Wrath. James Watt dirigera les travaux au départ puis Thomas Telford en prendra la direction. Cinquante miles nautiques de long dont vingt-deux miles construits par l'homme, le reste est formé par la succession de quatre lochs naturels. Vingt-neuf écluses pour harmoniser le niveau des lacs et de la mer à chaque extrémité du canal. Dix ponts tournants pour pouvoir passer d'une rive à l'autre mais le trafic routier reste prioritaire aux heures de pointe. Enfin pour finir 4 aqueducs.

  

Écosse pratique

  

Nous n'avons pas réusi à tirer le portrait de Nessie.

Encadrement en attente

            Le balisage est largement suffisant et n'est jamais pris en défaut.

            De multiples mouillages et appontements tout au long de ce trajet permettent de musarder et de profiter des paysages.


De l'usage des écluses


                        /


                        /


                        /



            

            Rester calme et détendu, les écluses sont suffisamment larges pour manoeuvrer.

            Ecouter et suivre les instructions de l'éclusier. Les éclusiers sont habillés d'un uniforme bleu marine et d'un gilet gonflable de couleur rouge passé autour du cou. Ils sont disponibles et affables. Anglais et fort accent écossais garantis.

            Un ponton d'attente ou un quai est toujours installé en avant de chaque écluse. En cas de porte fermée il faut s'amarrer et attendre les ordres.

            Un équipier descend à terre pour prendre les amarres quand le bateau rentre dans l'écluse. Les éclusiers saisiront vos amarres en cas d'équipage réduit. L'équipier à terre pourra marcher d'écluse en écluse amarre à la main mais toujours sous le contrôle du personnel. Ou alors vous lancer vos "bouts" à l'éclusier qui les passe en double sur des taquets installés le long du quai et vous récupérez vos amarres. Elles seront reprises au cours de la montée ou de la descente pour les raidir. Prévoir quatre amarres d'une longueur de quinze mètres chacune.

            Compter au moins quatre grosses défenses pour protéger le bordé côté quai, mais aussi pour l'autre bord car souvent les bateaux sont à couple.

            Couper le moteur dès que le bateau est assuré au quai. Le moteur doit démarrer à la moindre sollicitation et il n'est pas autorisé de faire le plein de gazole dans les écluses.

            Laisser libre la zone comprise entre la porte de l'écluse (B) et la marque signalée sur le mur du quai (A). Devant cette zone les turbulences générées par l'ouverture des vannes sont violentes provoquant de gros bouillonnements à faire danser une gigue à votre bateau.

Dernière porte avant Inverness.

Entrée sud

Entrée nord