Accueil
livre d ebord 2018
Livre de bord 2016

Nouvelles du bord

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

7 août : Départ de Greenock sous un ciel plombé et un vent vif en direction de l 'estuaire de la Clyde. Un temps typiquement écossais.

            L'île d'Arran avec deux r (à ne pas confondre avec l'île d'Aran un r au nord-ouest de la république d'Irlande au large du Donegal) la plus étendue des îles de la Clyde n'offre pas de port à proprement parler mais présente des zones de mouillages bien protégées où des mouillages sur bouées. Sur la côte Est à Blackwaterfoot plutôt vers le sud 3 bouées, Pirnmill en direction du Nord seulement 2 bouées, Lochranza tout à fait au nord 12 bouées dans un site sauvage. Sur la côte ouest du nord au sud : Brodick ses 15 bouées et son village avec toutes les commodités dont un petit supermarché, puis Lamlash 25 bouées visiteurs bien protégés de tous les vents il est possible de mouiller en toute sécurité, enfin Whiting bay avec 6 bouées la troisième plus grande ville de l'île après Lamlash et Brodick.

32 km sur 16 pour cette île, une Ecosse en réduction. Au nord son sommet, le Goat Fell, culmine à tout de même 874 m, est entouré de profondes vallées et de landes, le sud est bas avec des forêts et des tourbières. La côte alterne des falaises abruptes et déchiquetées avec des baies sablonneuses et bien protégées. La principale activité est celle de l'élevage mais aussi vous l'aurez deviné le tourisme qui exploite les beautés naturelles du lieu.

            N'hésitez pas à venir mouiller et prendre le temps d'une longue visite. A voir le château de Brodick qui appartient à la famille des Hamilton depuis l'an 1503. Deux jardins : un jardin clos dit à la française très coloré et un jardin arboré sur 16 ha considéré comme un des plus beaux jardins de rhododendrons que l'on puisse arpenter.

            Une dernière escale dans le Firth of Clyde à Troon exactement. Une vraie marina de 400 anneaux, un chantier naval, pour une escale abritéee de deux jours afin de laisser s'essoufler un coup de vent sévère. Le port est au fond d'un vaste bassin, séparé du port de commerce et très bien abrité. La petite ville de Troon est construite sur une presqu'île, il est possible d'en faire le tour à pied et ainsi profiter du paysage marin alternant plages de sable et zones rocheuses découpées. De nombreux estivants arpentent la belle promenade avec manteaux, imperméables et parapluies. Les marchands de glaces sont ouverts malgré tout et à juste raison, le chaland fait la queue (surtout les enfants très demandeurs) le tout dans une ambiance bon enfant de vacances malgré le temps qualifié d'écossais par les promeneurs.


Le coup de vent évacué nous redescendons sur Carrickfergus en traversant le North Channel et ses courants, encore une fois il est prudent et préférable de tenir compte de ce satané courant. Deux jours à Carrickfergus où l'acceuil est toujours agréable avant de repartir pour Dublin où nous resterons quelques jours. Nous avons déjà beaucoup parlé de Dublin.

Après Dublin une dernière escale irlandaise à Kilmore Quay puis retour au bercail avec quelques arrêts. Noème, début septembre, reprend sagement son poste d'amarrage à Pauillac pour l'hiver en attendant un prochain départ.