Accueil
Accueil
Notes de lecture

Quelques Auteurs Portugais


Luís Vaz de Camões, dit « Le Camoëns », poète  né vers 1525, mort le 10 juin 1580 à Lisbonne. Certainement le plus grand poète du XVI ème siècle. Auteur de "Os Lusiadas" (Les Lusiades) inspiré de l'Eneide, il chante Vasco de Gama  héros portugais des grandes découvertes. Il faut lire cet ouvrage l'équivalent de l'Eneide, de l'Iliade et l'Odyssé, de l'Enfer. Si Camoes est à juste titre un des grands poète épique des temps modernes, il est aussi un poète lyrique et a écrit des poèmes d'amour parmi les plus beaux de la littérature.

José Maria de Eça de Queirós ou Queiroz auteur naturaliste et diplomate portugais, un des plus grands sinon le plus grand des romanciers portugais du XIXème siècle. Il décrit avec férocité les moeurs de la société alors en pleine décadence . Le crime du père Amaro et le Cousin Basile, Les Maia écrit en 1888 satire violente de la société portugaise certainement son chef d'oeuvre. Mais aussi ses Contes et Nouvelles.

José Augusto Neves Cardoso Pires né le 2 octobre 1925 à São João do Peso et mort le 26 octobre 1998 à Lisbonne. Fondateur de la Société des Ecrivains Portugais. Proche à ses débuts du sentiment néoréaliste, son premier roman L'invité de Job dans lequel il donne une vision terrible du Porugal. Son chef d'oeuvre Le dauphin ouvrage dans lequel il dépeint la situation pitoyable de son pays sous le régime de Salazar. La République des corbeaux ouvrage où il démontre son talent de fabuliste et de visionnaire.

Eugénio de Andrade, de son vrai nom José Fontinhas, est considéré par de nombreux critiques et spécialistes comme l'un des poètes majeurs de langue portugaise. Païen sensuel qu'attire la beauté des corps. Le sel de la langue, Le poids de l'ombre, Matière solaire receuils dans lesquels s'expriment le chant lyrique et nostalgique de de Andrade.

Fernado Pessoa (1888/1935), le monument de la littérature portugaise, dont l'immense figure domine tout le XXème siècle. Inconnu de son vivant et n'ayant que peu publié on retrouve à sa mort dans une grande malle à son domicile 27543 manuscrits signés par 72 auteurs qui correspondent à autant d'hétérymes, doubles littéraires de Pessoa. Il a écrit en portugais et en anglais (appris dans l'enfance en Afrique du Sud). Si sa gloire dans son pays est égale à celle de Victor Hugo chez nous, le rapport  du grand public à son oeuvre est plutôt celui entretenu avec l'oeuvre de Mallarmé. Il a tout pour dérouter un lecteur qui lirait au premier degré cet esprit fort lyrique cérébral, mystique et mystificateur. C'est le grand écrivain du Portugal à l'égal de Camoes. Le livre de l'intranquilité probablement le chef d'oeuvre, livre immense. Chronique de la vie qui passe, le Banquier anarchiste, Ode maritime et autres poèmes, Erostratus.

Maria Judite de Carvalho (1921/1997) un des écrivains les plus secrets du Portugal. Ses représentations du quotidien sont très sombres. Tous ces gens Mariana un exemple de lucidité et de désespoir. Le temps de grâce réflexion sur le temps et le destin sentimental, probablement son roman le plus bouleversant.

Sophia de Mello Breyner Andresen est une des plus importantes poétesses portugaises du XXᵉ siècle. Distinguée par le prix Camões en 1999, elle est la première portugaise à avoir reçu le plus important prix de littérature de langue portugaise. Sa langue d'une superbe transparence parle à l'intimité du lecteur.

Agustina Bessa Luis (surnommée la Marguerite Yourcenar du Portugal) La Sibylle publié en 1954 fut un des événements littéraire majeur de cette période. Cette auteure a beaucoup fait pour la cause des femmes au Portugal. Le confortable désespoir des femmes ouvrage dans lequel elle atteint le sommet de son art.

Mario de Carvalho un des maîtres du roman portugais contemporain, Le fond des choses est une petite merveille.

Lídia Jorge figure majeure de la littérature portugaise. Le Portugal de Lidia Jorge est celui de la mémoire du peuple, de la terre et de ses villes. Toute son oeuvre révèle une véritable fascination pour l'histoire. Depuis La journée des prodiges (1980) à La Nuit des femmes qui chantent l'écriture de Lidia Jorge est traversée par un engagement envers ce qu'elle nomme "le sol du monde". La parole qu'elle donne aux femmes occupe une place de choix dans son oeuvre en raison du regard qu'elles portent sur un Portugal cruel et pitoyable qui oscille encore entre tradition et modernité. A lire La dernière Femme, Le vent qui siffle dans les grues, La nuit des femmes qui chantent.

Miguel Torga pseudonyme d’Adolfo Correia da Rocha (1907/1995), considéré comme la haute figure morale du Portugal. Il a connu la prison sous Salazar, ses livres et pièces de théatre interdis. Après la révolution des oeillets malgré de très nombreuses sollicitations il a toujours gardé ses distances vis-à-vis de la politique. Pour préserver sa liberté il a toujours été publié à compte d'auteur. 700 poèmes inclus dans son journal de 16 volumes, considéré comme un maître dans l'art du conte, de la nouvelle et du récit court. Contes et nouveaux contes de la montagne, La création du monde, En chair vive.

José Saramago entré tard en littérature il publie en 1982 Le Dieu Manchot à l'âge de 60 ans, début d'une carrière fulgurante qui le propulsera vers le prix Nobel de littérature en 1998. Imagination débordante mise au service de la sagesse. Pour Saramago la littérature n'est pas tout à fait vaine si elle permet d'éveiller les consciences. Histoire du siège de Lisbonne, L'Aveuglement, Tous les noms, L'Evangile selon Jésus Christ, L'année de la mort de Ricardo Reis.

Antonio Lobo Antunes sans doute l'un des plus grands écrivains contemporains, un héros national au Portugal. Psychiatre il a été confronté à la folie de la guerre en Angola durant son service militaire il a été profondément marqué par cette expérience. Il sait mieux que personne traduire l'inexprimable amertume de notre condition, un goût de la trangression , un inlassable explorateur des labyrinthes de la mémoire. Un style pétri de violence, de bouffonnerie et de tragique. N'entre pas si vite dans cette nuit noire, La Farce des damnés, Livre des Chroniques, Le Retour des Caravelles, L'Ordre Naturel des choses, Exhortation aux crocodiles, La Splendeur du Portugal, Le Cul de Judas.

Almeida Garrett le grand poète romantique du Portugal, souvent comparé à Musset, il inspirera certains poèmes à Pessoa Campos. A lire Frei Louis de Souza.

Gil Vicente (v.1465/v.1537) reconnu pour être le créateur du théatre portugais, a devancé ou inspiré les plus grands : Molière, Shakespeare, Lope de Vega.  44 pièces publiées à Lisbonne en 1562.

Notes de lectures



Pour faire connaissance avec ces civilisations :

Alfred Métraux : les Incas. Une porte d'entrée sur la civilisation Inca.


Jean-Christain Spahni : les indiens des Andes (Pérou-Bolivie-Equateur). Une synthèse sur ce que sont ces communautés indiennes de la cordillère des Andes. A travers cet ouvrage une approche d'une civilisation originale, respectueuse de l'homme et de la nature.


Les écrivains :


Jorge Icaza : essentiellement des romans sociaux. Son œuvre dénonce les injustices dont les Amérindiens sont victimes depuis l'arrivée des Espagnols et réhabilite les cultures indiennes. Huasipungo ( en français La fosse aux Indiens) est son ouvrage le plus connu. Et aussi El Hombre de Quito (L'homme de Quito), Viejos Cuentos, Cholos.


Arturo Borja : La flûte d'onyx. Il se suicida à l'age de 20ans. Considéré comme le père du symbolisme équatorien.


Juan Montalvo : El libro de las Passiones (le livre des passions), Los siete Tratados (Sept traités), Capitulos que se le olvidaron a Cervantés (Chapitres oubliés par Cervantès). Libertaire à une époque rigoriste, son œuvre développe des thèmes revendicatifs qui le conduisirent à l'exil. Il mourut à Paris en 1889. Un des maîtres de la prose espagnole au XIX ème siècle


Juan Leon Mera : Auteur de l'hymne national équatorien. A écrit de nombreux romans et de la poésie. Cumanda reste son roman le plus célèbre.


José de la Cuadra dont on peu lire Le Four, les Singes affolés, Noir Equateur. Il est l'un des meilleurs représentant du réalisme magique propre à la littérature sud-américaine.


Alfredo Gongotena : est un poète hors du commun. Sa poésie, mystique et sombre, a la particularité d’être écrite à la fois en français et en espagnol. C’est à tout juste vingt ans que le poète équatorien se fait remarquer de tous, attirant particulièrement l’attention d’Henri Michaux, de Jean Cocteau ou encore de Max Jacob. Aujourd’hui, son nom reste largement méconnu en France comme en Équateur malgré un talent reconnu par les plus grands artistes du XXe siècle. Antologia, Poèmes français


Jorge Carrera Andrade : Il a écrit des essais et des livres d'histoire mais est surtout connu pour son œuvre poétique, influencée par celle de Paul Valéry et reconnue, aux côtés de celles de Jorge Luis Borges, Pablo Neruda, Octavio Paz et César Vallejo, comme l'une des plus importantes de la littérature sud-américaine du XXe siècle. A lire Registre du monde, Lieu d'origine.


Alicia Yánez Cossío : romancière poète et journalistePour son œuvre, elle reçoit plusieurs prix, elle est la première équatorienne à recevoir, et le Prix Eugenio Espejo (2008). Ses romans, dont le style a été qualifié de réalisme magique féministe, sont imprégnés de thèmes comme la solitude, l'intolérance, le poids des traditions. Malheureusement n'est pas traduite en français.


Jorge Enrique Adoum : poète, écrivain, essayiste et homme politique équatorien.
Il est l'auteur en 1976 de la célèbre nouvelle Entre Marx y una mujer desnuda ("Entre Marx et une femme nue"). Auteur reconnu de nombreux recueils poétiques. Pablo Neruda voyait en lui le meilleur poète d'Amérique Latine. Il a traduit en espagnol de nombreux textes et poèmes de T. S. Eliot, Langston Hughes, Jacques Prévert, Yannis Ritsos, Vinícius de Moraes, Nazım Hikmet, Fernando Pessoa, Joseph Brodsky et Seamus Heaney.


Ricio Duran Barba : équatorienne et française. Romancière, poète, essayiste, artiste-peintre, journaliste. L’une des plumes les plus remarquables dans l’univers actuel de la littérature latino-américaine  : Le Cotopaxi divinités et Chaman, Equateur (ce roman permet de découvrir l’Équateur : ses villes, communautés indigènes, légendes, traditions, coutumes), Regards croisés.


Et bien d'autres écrivains Francisca Oyervide, Alfredo Noriega, Ruilo Ruales Hualca, Pedro Rosa Balda, Ramiro Oviedo, Telmo Herrera, Vanessa Padilla.


  

Le Portugal

Longtemps ignorée en France mais aussi dans le monde à l'exception notable de l'oeuvre de Camoes la littérature portugaise dans le sillage de Pessoa a été redécouverte dans les années 1980. L'originalité de cette littérature est qu'elle est essentiellement tournée vers la poésie. Si les dramaturges et essayistes sont peu nombreux et rares, les philosophes, les poètes par contre sont légions. Mais les romanciers sont aussi bien présents. Il faut attendre la moitié du XIX ème siècle pour un renouveau du mouvement romancier; un romantisme réaliste engagé dans les luttes sociales et cela beaucoup plus que partout ailleurs en Europe. Au XXème siècle apparaît avec la revue Precença le mouvement romantique du second modernisme. Sous la dictature de Salazar (1933/1974) le romantisme évolue vers un néoréalisme social, durant cette période toute une génération d'écrivains revendiquent liberté et justice sociale. Puis viendra la période du nouveau roman portugais à la moitié du XXème plutôt tourné vers l'existentialisme pour, après la révolution des oeillets, évoluer vers un style romanesque qui se définit comme une forme de témoignage et de parti pris de bouleversement. Des créations originales et puissantes témoignent de la richesse étonnante et foisonnante du roman portugais contemporain. La poésie de la dernière moitié du XX ème siècle est certainement la période la plus riche de l'histoire de la poésie portugaise.

Les littérature nordiques


La Scandinavie est le terme générique pour la Suède, la Norvège, Le Danemark, l'Islande, la Finlande. Ces pays ont une longue histoire commune, une géographie similaire, une culture apparentée. Au niveau linguistique toutes les langues dérivent d'une langue originelle le norrois elle-même issue de la langue des peuplades germaniques établies au nord de l'Eider sauf le finnois qui appartient lui à un groupe distinct le groupe des langues fenniques. Vers 1100 le vieux norrois est compris dans toute la Scandinavie ainsi les scaldes islandais peuvent composer leurs vers aussi bien à la cours du Danemark que celle de la Norvège. Un peu plus tard la langue schématiquement se scinde en deux groupes : à l'est le danois et le suédois qui se détachent rapidement pour acquérir chacun leurs spécificités, à l'ouest le norvégien l'islandais et le féroiens évoluent peu et restent proches. Le danois lui  acquiert dès cette période ses caractéristiques en particulier sa prononciation (très difficile) et sa grammaire définies dès le XVI ème siècle n'évoluront quasiment plus. Le suédois pour sa part finit par se consolider à la fin du XVII ème comme langue nationale. Le norvégien écrit a pratiquement disparu à la fin du XV ème siècle remplacé par le danois devenu langue officielle par la domination du Danemark sur le royaume de Norvège. L'islandais reste plus ou moins figé au plus près du norrois, sa survie est le résultat d'une grande activité littéraire écrite comme les fameuses sagas dont celle d'Erik Lerouge est la plus connue, un enfant d'aujourd'hui peut lire un texte médiéval sans problème. Le féroïen très proche lui aussi du vieux norrois survit difficilement grâce à la tradition orale. Le finnois est une des langues fenniques et est parlé en particulier en Finlande et dans la Carélie Russe. Elle est probablement originaire d'une région à l'ouest de l'Oural et est apparentée au hongrois. Il est probable que les premiers habitants s'installèrent dans la région bien avant l'arrivée de leurs voisins germaniques. Le finnois longtemps demeuré une langue orale a survecu malgré toutes les vivicitudes subies au cours des siècles entre les épisodes de guerres à répétition et diverses dominations. Enfin reste la langue des Sâmes, le sâme langue orale parlé aussi depuis des millénaires dont il est difficile d'établir l'origine. 100000 locuteurs environ répartis sur les territoires de la Finlande, la Suède, la Norvège et la Russie pour 2000 d'entre-eux. Si pendant longtemps tout ces peuples se comprenaient, aujourd'hui, les langues ayant évoluées chacunes pour leur propre compte, ce n'est plus vraiment le cas.  Les traductions pour les ouvrages littéraires sont systématique d'une langue à l'autre, même si la compréhension orale elle reste possible entre Dannois Suédois et Norvégiens. mais est impossible avec les Islandais et Finnois.


 Les auteurs de ces régions se nourrissent de motifs et registres depuis longtemps inscrits dans leur culture : le surnaturel, un penchant pour le burlesque, une acerbe ironie devant la modernité. La littérature de ces régions est exceptionelle. Par exemple les Islandais ont non seulement inventés les sagas, ces fameux récits en proses, mais inventés aussi la poésie scaldique qui se caractérise par la versification la plus élaborée jamais composée en Occident. Non Andersen avec ses contes n'a pas écrit pour les enfants, non Ibsen n'est pas féministe, non Kiekergard n'est pas le type même du philosophe exitentialiste, non Strinberg n'a pas écrit que du théatre entre deux séjours en hôpital psychiatrique, non Selma Lagerlöf n'a pas que raconté l'histoire d'un petit nain voyageant à dos d'oie au-dessus de la Suède. Il; faut découvrir cette littérature et mieux connaître ces pays où nous avons avec bonheur trainé nos voiles et où nous ne manquerons pas de retourner. 


Voici un aperçu non exhaustif de quelques écrivains scandinaves, il y en a bien d'autres.


Danemark

Hans Christian Andersen (1805-1875): Ses merveilleux Contes en particulier qui ne furent jamais écrits pour les enfants, mais aussi ses romans Être ou ne pas être et ses récits de voyages Bazard d'un poéte et Visite au Portugal.


Karen Blixen (1885-1962) : Elle aurait du avoir le prix Nobel mais au moment de la délibération un juré changea d'avis et ainsi Camus fut nobélisé. La grande dame des lettres danoisesQue lire? Ombres sur la prairie, Sept contes gothiques Sept contes d'hiver, La ferme Africaine, Le dîner de Babette.


Jørn Riel : Il vécut seize ans au Groenland et en rapporta de nombreux récits. Le jour avant le lendemain, la série pince-sans-rire des "Racontars arctiques", La maison de mes pères.


Søren Kierkegaard : Philosophe (considéré à tort ou à raison comme le précurseur de l'existentialisme) et écrivain. Pour une approche de cet auteur on peut lire "Singulière philosophie : essais sur Kierkegaard" de Vincent Delecroix.


Finlande

Aleski Kivi (1834-1872): Le premier à publier un uvrage d'importance en langue finnoiseles sept frères un des grands classiques de la littérature finlandaise, Les Coirdonniers de la Landes

Mika Waltari : essentiellement des romans historique tel que Sinouhé l'Egyptien mais aussi Un inconnu vint à la ferme, L'Etrusque.

Arto Paasilinna : de l'humour dans ses récits. Le fameux Lièvre de Vatanen, La douce empoisonneuse, Petits suicides entre amis.

Jansson Tove : mondialement connue pour avoir inventé le Troll Moumine. La série des Moumines, Le livre d'un été, Le champ de pierres.


Islande

Les Sagas : Saga déesse de l'histoire elle vit pour rôle de transcrire tous les évènements qui survenaient.

Stori Sturlusson (1179-1241) : le principal écrivain scandinave du moyen âge. l'Edda poétique, La saga de Harald l'impitoyable, La saga d'Egill fils de Grimr le Chauve

Halldor Laxness : Nobel en 1955. Le grand nom de la littérature Islandaise. La cloche d'Islande, La saga des fiers à bras, Le paradis retrouvé.

Arnaldur Indridason : auteur de romans policiers, la société islandaise n'est pas aussi candide que cela. La voix, L'homme du lac, Hiver arctique.


Suéde

Selma         Lagerlӧf : première femme à recevoir le prix Nobel. Son oeuvre est marquée par les contes nordiques traditionnels. La légende de Gӧsta Berling, Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, Le banni.

Hjalmar Söderberg (1864-1941): écriture précise et ironique, teintée de mélancolie, il continue a influencer ses contemporains. Docteur Glas considéré comme un des romans les plus abouti de la littérature suédoise, Egarements, le jeu sérieux

August Strinberg : Romancier, dramaturge et peintre. Très tourmenté il est considéré comme l'un des pères du théâtre moderne. Il a inspiré de nombreux auteurs comme Samuel Beckett, Eugène Ionesco, Tennessee William. Mademoiselle Julie, La Reine Christine, La grand'route.

Per Olof Enquist : le maître incontesté du roman-documentaire, romacier et dramaturge il n'a de cesse d'interroger les formes politiques et culturelles. Blanche et Marie, Une autre vie, l'extradition des Baltes, Le départ des musiciens

Pӓr lagerkvist : Nobel 1951. Romancier, poète et dramaturge, un grand nom de la littérature suédoise. Barrabas, Pays du soir, Le Nain, le Per Olof SundmanBourreau, La mort d'Ahasverus.

Bjӧrn Larsson : grand navigateur et écrivain.  La véritable histoire de d'Inga Andersson, Le Capitaine et les rêves, Le cercle celtique.

Ake Edwarson : Erik Winter est commissaire à Gӧteborg. Personnage récurrent de ses récits policiers. La réalité Sociale de la Suède mise à nue? Ce doux pays, Presque mort, Chambre 10, Un cri si lointain.

Henning Mankell : auteur à succès de romans policiers. Le commissaire Kurt Wallander enquête à Ystad au sud de la Suède et s'enfonce dans la dépression, un peu plus après chaque investigation. L'homme qui souriait, Les morts de la Saint Jean, La muraille invisible.

Stieg Larsson  : trop disparu et son succès planétaire Millénium.


Norvège


Sigrid Undset : des romans, des essais et beaucoup d'articles. Prix Nobel de littérature en en 1928. Kristin Lavransdatter et Jenny sont ses romans les plus célèbres.


Knunt Hansum : prix Nobel de littérature en 1920. De nombreux ouvrages. Un amoureux de la nature, un poète du désespoir. Miller Henry dira de lui qu'il est un aristocrate de l'esprit. Malheureusement il y eut cet épisode de soutien au nazisme. Faim bien sûr, L'éveil de la glèbe, Rosa, Pan, Un vagabond joue en sourdine, La ville de Segelfoss.


Henrik Ibsen : Ecrivain de théâtre. Son écriture orientée verse dans le réalisme social. La maison de poupée, Canard au sang, Peer Gynt, Hedda Gabler.


Herbjorg Wassmo : certainement l'écrivain la plus lue actuellement en  Norvège. La trilogie de Tira (La véranda aveugle, La chambre silencieuse, Ciel cruel), le livre de Dina, Septième rencontre.


Jonas Lie : Considéré comme un écrivain norvégien majeur du XIX ème siècle. Rutland, Le galérien, Niobé , Trolls recueil de nouvelles et bien d'autres titres.


Gunnar Staalesen : auteur de romans policiers. Portrait peu flatteur de Bergen, ville où se déroulent les récits. La remise en cause du modèle social scandinave. Brebis galeuses, Fleurs amères, La femme dans le frigo.


Tarjei Vesaas : Ecrivain de l'ineffable. Poète, auteur de pièces de théâtre. Deux chefs-d'oeuvres : Les Oiseaux, Le Palais de Glace. Mais aussi : Le vent du nord, l'incendie, Le germe.


 

EN EQUATEUR


C'est une littérature bien mal connue en France bien que de nombreux auteurs équatoriens soient maintenant traduits en français et que nombre d'entre eux ont vécus où pour la nouvelle génération vivent en France.